Dans notre îlot de chaleur

Publié le par Lilie

Pour les mots de tête 12 de Brunô (des personnages célèbres répondent à la question "comment ça va")...

"Comment ça va ?" j'ai demandé.


"Il pleure dans mon coeur comme il pleut sur la ville" m'a bougonné Verlaine devant un verre d'absinthe, rajoutant "et je m'en vais au vent mauvais qui m'emporte deça, delà, pareil à la feuille morte".

"Elle est debout sur mes paupières et ses cheveux sont dans mes mains [...] elle s'engloutit dans mon ombre comme une pierre sur le ciel. Elle a toujours les yeux ouverts et ne me laisse pas dormir" s'est exclamé, les yeux flamboyants et cernés, Paul Eluard.

"Le  fleuve  est  pareil à ma peine, il s'écoule et ne tarit pas. Quand donc finira la semaine ?" a pleuré Apollinaire sur mon bras.

"J'extrais l'irréel du champ de toute matière. Je plante le réel au coeur des utopies. Je conjugue Liberté sur nos terres englouties" m'a répondu, avec un thé fumant, Andrée Chédid.

"La longue nuit, le bruit de l'eau, dit ce que je pense" a murmuré Gochiku. Et Gyôdai a complété : "Les feuilles qui tombent l'une sur l'autre couchées... La pluie bat sur la pluie."

"J'ose espérer qu'à ce jour succédera demain, quand il aura fait son grand tour, ce soleil que j'applaudis des deux mains" 
m'a souri Jean Tardieu.

"Ce n'est pas avec ma tête que j'entends mon coeur qui bat, aujourd'hui c'est jour de fête" m'a dit Prévert, la clope au bec. Et comme je m'étonnais, il a chantonné : "il pleut, il mouille, c'est la fête à la grenouille."

Il a ôté les livres de mes mains. "Viens ma douce sous les draps, il pleut dehors, ici c'est encore l'heure de la chaleur..." a-t-il glissé à mon oreille. "Laisse les poètes parler, moi j'ai des choses à t'écrire... Mes doigts sur ta peau te diront comment je vais... Je vais comme un homme amoureux".

Commenter cet article

Dominique 26/11/2009 15:36



Un Comment ça va ? Très sympathique et qui sort de l'ordinaire.


J'ai beaucoup aimé


Amicalement


Dominique



Lilie 26/11/2009 15:57


Merci, j'en suis ravie.


amtealty bougnen 22/11/2009 23:40


 bravo toute en poésie
 bisous de la grandmère des côtes d'armor


Lilie 23/11/2009 14:14


Merci ! "de la poésie, toujours !" pourrait presque être ma devise


morganlafey 22/11/2009 22:01


bien sur beaucoup de mots que je connais et qui me parlent.

Mais qu'est ce qu'il est beau, doux, chaud etc ce dernier paragraphe.

Je t'embrasse et t'envoie des douceurs


Lilie 23/11/2009 14:12


Tu es une connaisseuse de poésie, alors ça ne m"étonne pas ! Je n'ai pas choisi les poètes les moins connus
Quant au dernier paragraphe... oui je l'ai imaginé doux et chaud
Merci !


Jeanne Fadosi 21/11/2009 19:36


joli florilège de citations à partir de trois petits mots prononcés si souvent sans attendre de réponse.
Belle fin de semaine


Lilie 23/11/2009 14:09


Merci. C'est vrai que je me suis dit "tiens, et si dans la réalité, on répondait de la poésie à ces trois petits mots prononcés trop souvent comme ça, sans y penser ?!"


Le Bigorneau : 21/11/2009 17:50


une joli façon de répondre à ce défi..; bravo à toi..; bisous et bonne soirée...


Lilie 23/11/2009 14:04


Merci. Je ne savais pas bien inventer de réponses alors je suis allée piocher directement à la source