Cia Antonio Gades - Fuenteovejuna

Publié le par Lilie

Flamenco et danses espagnoles, pour un spectacle comme un conte à la veillée et comme une tragédie classique, avec, à la fin, la victoire du peuple sur le noble seigneur.
Quelque chose d'universel, la fierté des hommes et des femmes.
Une danse où le rythme est donné par les corps, et non par l'instrument de musique. Quelle précision dans le geste ! Et comme j'aimerais savoir donner cette élégance à mes mains !
Le flamenco, danse qui me restait obscure jusque là, que je comprends mieux maintenant que je connais, que j'apprends, la danse orientale (il y a des liens), c'est la danse du corps qui parle, par excellence. Dans toutes les danses, le corps parle, me direz-vous, mais ici... c'est nu. Sans fioritures. C'est la danse qui fait la musique. Le corps qui fait la danse. Incompréhensible, ce que je raconte n'est-ce pas ?
C'était comme un film... du temps où le cinéma n'existait pas. Entre opéra et comédie musicale. L'impression d'avoir vu les racines de l'art du spectacle, la source.

Publié dans Baie des découvertes

Commenter cet article

ledivinparadoxe 10/12/2009 18:39



TU vois, je roule ma bosse de blog en blog.
Je suis une crapule et n'hésite pas à tordre, à mordre et tout ce qu'on peut faire avec les maux mais là, je trouve ton écriture fluide et si naturelle que c'est un bonheur pour moi de te
lire.

L'écriture est avant tout un gage de la parole dans le moment, l'instant de ce qu'on est et le direct comme tu l'écris, c'est ce qu'il y a de plus difficiles à coucher sur les lignes.



Lilie 10/12/2009 19:45


Bienvenue sur l'île et merci d'aimer mon écriture.

J'aimerais savoir mieux écrire la danse, mais le dernier spectacle que j'ai vu, je n'ai pas su.. Pourtant, c'était parfaitement beau... mais l'émotion m'a un peu désertée et ma plume est restée
muette...


Caroline.K 10/11/2009 18:18


Pas si incompréhensible que çà Lilie. Enfin, moi je dis çà !
J'ai été tentée par le flamenco à une époque, prendre des cours j'entends, j'ai assisté à un cours au centre du marais, mais il y'avait trop de monde pour moi et puis çà ne s'est plus fait et j'ai
oublié.
Caroline


Lilie 10/11/2009 21:10


Ouf alors si c'est compréhensible... C'est difficile de transmettre une émotion sur un spectacle que les autres n'ont
pas vus. Merci de partager ton désir (à une époque) de danser le flamenco.