Harry Potter

Publié le par Lilie

La lecture, c'est le croisement mystérieux d'un tas de routes : petit chemin, grande voie rapide...
Il y a des livres de rien, des livres de peu, des livres de tout. Il y a la vie autour de nous lorsqu'on les rencontre. Il y a des livres bonbons, des livres pleins, des livres fous.
Il y a ceux dont tout le monde parle qu'on finit par lire...


Alors... d'abord, le contexte de lecture. Très important, il déteint forcément sur mon point de vue.
A la grande surprise de mon entourage qui sait que j'aime les contes et les histoires de magie, je ne me suis pas précipitée pour découvrir Harry Potter (je ne m'y suis mise qu'en juin-juillet 2008). Il y a plusieurs raisons.
- le trop de battage médiatique me fait souvent fuir.
- j'ai lu, au début, des critiques qui ne m'ont pas donné envie : les médias s'étonnaient qu'un univers magique attire ainsi les foules et présentaient cela comme une révolution dans le monde des livres, ça m'a énervée. Cela fait longtemps que la jeunesse a plus d'imagination que ce que les adultes croient...
- devoir attendre des années pour connaitre la fin d'une histoire quand les livres se lisent en quelques jours intensifs... hors de question ! Autant attendre tranquillement d'avoir accès à tous les tomes, sans les acheter à prix d'or, madame l'auteur n'ayant plus besoin de mon soutien financier... :-)
Pourtant, accompagnant une amie "fan", j'ai vu chaque film. Mais les films ne m'ont pas fait me précipiter sur les livres, contrairement au Seigneur des Anneaux où j'ai sauté sur le pavé de mon grand-frère sitôt sortie de la salle de ciné !

Donc, je découvre les livres en connaissant une grande partie de l'histoire, en sachant qu'ils plaisent à plusieurs personnes de mon entourage aimant en général les livres que j'aime, avec en arrière-pensée un esprit critique genre "alors, Harry Potter, tu m'auras, ou tu m'auras pas ?"
Verdict : pour moi c'est un bon livre, sans être un chef d'oeuvre, que j'aurais sûrement adoré adolescente.
Mes bémols ?
- Peu de choses qui me surprennent, de "tiens, je ne m'attendais pas à ça !" ou de "quelle trouvaille !" (il y en a, mais peu. Je dois reconnaitre qu'imaginer qu'il y a d'autres choses derrière les choses qu'on voit, je fais ça depuis toute petite en famille... alors je suis sûrement un public difficile)
- La déplorable reprise de ce qui a déjà été dit dans les premiers livres (heureusement, ça se calme sur la fin... alors que c'est peut-être à ce moment-là qu'on aurait besoin d'une piqûre de rappel). Je comprends, c'est censé être des livres pour enfants, et non lus les uns à la suite des autres... Dommage qu'elle n'ait pas réussi à faire des reprises un peu plus légères...
- Même en ayant envie de savoir la suite, parce que l'histoire fonctionne bien, la pause entre les 4 premiers tomes et les 3 derniers m'a fait du bien.
- Le dernier livre n'est pas écrit comme les autres. L'histoire se tient bien (étant donné la difficulté d'écrire comme elle l'a fait en "quasi-direct" avec autant d'attentes de la part des lecteurs, chapeau bas, elle s'en est bien sortie !)  mais ça donne quelque chose d'un peu étrange, en particulier la toute fin (le 19 ans après) qui est extrêmement classique et du coup, à la limite du niais, à mon humble avis. Je crois que c'est vraiment une question de structure et d'écriture qu'elle n'a pas réussi à faire tenir tout au long des tomes, parce qu'ils ne sont pas écrits d'une traite.

Mais là où Harry Potter m'a très agréablement impressionnée c'est sur la manière d'aborder la vie et la mort. Nommer les choses qui font peur, affronter la réalité, résister aux discours qui endorment... dans notre société actuelle, c'est presque un livre subversif !!! Et puis, la mort, la perte, la différence, tous ces sentiments sombres abordés dans cette histoire de sorcier, cela sonne juste. Et ça, ce n'est pas si souvent... Je me suis parfois demandée "qu'a-t-elle vécu pour écrire cela, ainsi ?" Je me suis aussi dit que Harry Potter aurait été un compagnon imaginaire parfait pour mes 12 ans abîmés...

Publié dans Bibliothèque

Commenter cet article

Caroline.K. 27/03/2009 18:41

Coucou Lilieben t'es bien la premiere personne a me donner envie de lire harry potter la bise la belle

Lilie 30/03/2009 06:16


Oh c'est un beau compliment sur ma manière de parler de mes lectures !


Julien du 08000 25/03/2009 14:27

je voit votre réponse et moi aussi j'ai trouvé votre réponse clair mais pour le 2ème je trouve la rencontre avec Voldemort pas si passionnante que ça mais bon. Merci, julien

Lilie 25/03/2009 15:02



C'est vrai que "passionnant" n'est pas le mot qui me vienne pour parler de Harry Potter même si j'ai pris plaisir à les lire dans l'ensemble.  Bonne suite ?



cinderela 24/03/2009 19:53

Tiens tiens, je l'ai lu Pullman. C'est pas mal, mieux que HP même par moment même si la fin ne m'a pas vraiment plu.Par contre, je déconseille la n-logie Fascination de S. Meyer : c'est présenté comme le nouvel HP et c'en est très très loin !Bises 

Lilie 24/03/2009 23:24


ok c'est noté


Lyjazz 19/03/2009 23:00

Pour un roman d'ado très fort et sans reprises lourdingues, qui parle de la mort aussi, des nécessaires étapes de la vie, il faut lire la trilogie de Philipp Pullman : A la croisée des mondes. C'est un régal pour les adultes autant que pour les ado. Je ne cesse de l'offrir.

Lilie 20/03/2009 10:13


Merci pour la proposition de lecture. Je la note sur ma liste de livres à découvrir !


Julien du 08000 18/03/2009 14:15

 Bonjour me revoilà enfin,je l'ai lu (à voir sur ùmon blog, la critique)  et j'ai bien aimer c'est vraiment un bon divertissement mais trop facile à lire à mon gout et trop de ressemblence avec le film, il faut dans les films un peu de fantaisie qui le différencie du roman et je n'est pas découvert ça dans le fil mvu il y à des années.En lisant le roman j'avais l'imprésion de revoir le roman et je déteste ça !. Merci www.julien-au-pays-des-livres.over-blog.org

Lilie 18/03/2009 14:47


Le premier tome est très enfant, les suivants un peu moins, voire beaucoup moins pour le dernier (avec un bémol pour la toute fin...)... Moi j'ai choisi de faire une "critique" globale parce que
bien qu'elle ait écrit au fur et à mesure, sur plusieurs années, je trouve qu'il s'agit d'une seule et même histoire, que la plupart des jeunes vont lire d'un seul coup ou presque désormais...
C'est sympa d'être revenu !